Archive pour octobre, 2011

Les hommes sensibles préfèrent le soir au matin…

61769.jpg

« Les hommes sensibles préfèrent le soir au matin, la nuit au jour, et la beauté des femmes mûres à celle des jeunes filles. »
[ Paul Léautaud - Source : Passe-temps (1929) ]

Publié dans:Liens |on 31 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Chaque matin je vois un nouveau soleil se lever dans ma vie…

11.jpg31.jpg4.bmp51.jpg71.jpg

Chaque matin, j’attends avec impatience mon rayon de soleil matinal.
C’est mon ancrage à l’optimisme, ma transformation tout en douceur vers une confiance plus solide qui me permet de résister aux influences négatives.
C’est ma capsule quotidienne de fraîcheur, la petite flamme qui éclaire mon chemin.
C’est l’espace où mes rêves peuvent prendre place et où je suis encouragée à leur donner vie.
Chaque matin je vois un nouveau soleil se lever dans ma vie.
Je suis maintenant heureuse d’être celle que je suis, comme je suis, je m’apprécie pour ce qui je suis.
Je retrouve ces zones de joie et de paix intérieure, je les protège et les utilise pour me ressourcer aussi souvent que possible.
J’aborde mes journées plus souriante, moins angoissée.
Je suis fière de moi – ce qui n’est pas arrivé depuis longtemps.
Que chaque matin soit le témoin de ma transformation!
Hier, je me disais intérieurement  » Tu n’as aucune chance ! »
Mais aujourd’hui, je suis un homme nouveau.Je vois d’un autre angle la monotonie.
Voilà pourquoi il y a des matins où rien n’a changé, mais où tout est différent.
Voilà pourquoi chaque matin je vois un nouveau soleil se lever dans ma vie.

Publié dans:Liens |on 30 octobre, 2011 |1 Commentaire »

Un joli matin d’octobre…

110928080401703559.jpg

Un joli matin d’octobre se lève doucement.
Un matin pour tomber amoureux.
La terre est encore chaude et l’air déjà frais, et ce chaud et frais condensent l’humidité.
L’air de rien, nous  glissons d’octobre à novembre et le soleil jauni quitte nos vies.
La fraîcheur des matins nous le dit.Et cette fraîcheur, c’est le soleil qui s’éloigne.
Les nuits sont plus longues et la chaleur se dissipe plus durablement.
Toutes les bonnes choses ont une fin.Le froid arrive toujours bien trop vite.Mais c’est un froid joli. Un froid ensoleillé de fin d’octobre.

Publié dans:Liens |on 30 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Les premiers matins -des moments cruciaux dans la construction d’une histoire conjugale

commentnaitunehistoiredamourlarge.jpg

« Premier Matin » est un ouvrage de sociologie de Jean-Claude Kaufman paru en 2002.
 Comme son titre l’indique, cet ouvrage décrit le matin qui suit la première nuit d’une rencontre amoureuse.
Le premier matin entre deux personnes est déterminant dans la naissance et la construction d’une histoire d’amour.
Tout se joue pour le couple dans le premier réveil côte-à-côte. Que celui-ci se produise très vite après la rencontre ou non.
Tous les petits détails du premier matin, détails que l’on peut facilement juger anodins, traduisent  en fait de nombreuses choses dont on ne peut pas se douter.
Le premier problème que rencontre les protagonistes est l’éveil .
En effet, chacun a besoin d’un certain temps (plus ou moins long) pour «émerger», retrouver ses esprits.
 Il existe également une phase de flottement identitaire, il s’agit des quelques secondes nécessaires pour retrouver la continuité, le fil biographique («Où suis-je ? Avec qui ? Que s’est-il passé la veille ?…»).
Suivant l’endroit où se passe le premier réveil (chez lui, chez elle, chez parents, endroits neutres..), les impressions peuvent être très différentes.
Une fois le partenaire réveillé, reste à savoir que faire dans ce lit douillet.
Chacun ayant ses propres habitudes, certains seront alors plus du matin et se lèveront très facilement alors que d’autres auront besoin de plus de temps et apprécieront rester au lit.
 Il faut alors s’adapter à l’autre ce qui n’est pas toujours évident.
Ensuite, que faire dans ce lit, discuter de banalités?
S’embrasser pour combler les blancs ?
Chacun joue alors son rôle.
Vient ensuite le moment de la sortie du lit. (Il n’est en effet pas possible pour diverses raisons de rester indéfiniment au lit !) Ce moment du premier matin pose de nombreux problèmes aux jeunes amoureux : tout d’abord la peur du regard de l’autre. Au matin plus rien ne ressemble à la veille, le regard semble différent, prêt à toutes les critiques, beaucoup plus malveillant que la veille.
 Ceux qui se sont montrés le moins pudiques la veille et durant la nuit tentent peut-être même plus que les autres de se cacher du regard de leur partenaire au petit jour.
Le rhabillage constitue une grande épreuve, aussi bien pour les hommes que pour les femmes.
« Au matin, le regard découvre donc un corps tout neuf, en partie inconnu, beaucoup plus ordinaire.
 Le regard s’est refroidi et d’autres pensées le commandent. »
Pour améliorer la vision de l’autre, il s’agit de s’occuper de sa toilette, parce que le matin est partagé entre «  la recherche d’authenticité et le recours à des artifices pour une mise en scène avantageuse de soi » puisqu’en effet l’authenticité pure n’est pas concevable d’un point de vue hygiénique (exemple du brossage des dents pour lutter contre la mauvaise haleine). La découverte de la salle de bains est l’occasion de multiples découvertes qui sont autant d’indices sur la personnalité de l’autre.
 Autre problème du même ordre : le passage aux toilettes.
Le déjeuner constitue un grand moment de la relation.
 En effet, c’est à ce moment que la prise de distance est la plus grande avec la douceur du cocon-lit, les deux partenaires se retrouvent face à face dans un contexte différent qui les rapproche alors d’une dure réalité.
Les petits déjeuners des premiers matins sont très différents entre eux, (au lit, en famille, à table, avec des croissants…) et les protagonistes ont souvent de nombreuses surprises au moment d’effectuer de simples gestes ordinaires.
Dans beaucoup de cas le fait d’aller chercher les croissants, révèle d’un besoin de prendre la fuite, de s’éloigner un instant de cette aventure pour se retrouver seul et faire le point.
La prise du repas matinal avec la famille est un moment difficile à gérer, la coupure avec la nuit passée est tranchante, et les habitudes de la famille paraissent souvent très étranges aux yeux de l’hôte.
C’est à ce moment que les enjeux sont les plus importants, puisqu’il y a transition avec la vie ordinaire, chacun tente de régler au mieux son comportement, c’est ici que les premières habitudes s’installent.
Il s’agit également du moment où chacun fait le bilan, se pose des questions, analyse.
C’est ici aussi que les amoureux vont décider de la suite de leur journée ensemble ou non.
On observe un dégradé depuis le cocon-lit (simple prolongement de la nuit fusionnelle) jusqu’à la prise de distance du passage à la salle de bains et aux jeux de rôles calculés du repas.
On passe bien du chaud vers le froid, du privé au public.
On appelle les premiers matins  les « matins chagrins » ceux qui furent difficiles et délicats pour les protagonistes sans toutefois que ceux-ci s’avèrent être les derniers pour les couples.
 On les distingue des matins « enchantés » qui laissaient présager un bel avenir, ainsi que des « matins anodins » sans signes particuliers.
Les matins sont souvent « chagrins » lorsque la situation n’a pas été clairement établie la veille.
Dans de nombreux cas, il y a ambiguïtés et donc les clarifications du réveil sont d’autant plus douloureuses.
De plus la situation est souvent tendue puisqu’il peut y avoir une grande différence entre le « moi du matin » et le « moi du soir » ainsi qu’entre les réactions des deux partenaires.
En ce qui concerne les matins «enchantés» , ceux-ci le sont tout d’abord grâce à la fierté ressentie, fierté d’avoir passé la nuit avec un partenaire dont on est fier.
Mais aussi et surtout que l’enchantement est proportionnel à l’engagement amoureux.
En effet si les deux partenaires savent l’un comme l’autre que cette aventure ne durera qu’une nuit, elle ne leur apparaîtra en aucun cas comme merveilleuse, mais comme une simple étape à passer.
Quant à eux les matins «anodins» sont ces matins «comme les autres» où parfois les protagonistes se sont fermés aux événements trop désagréables pour remettre leur évaluation à plus tard.
 L’ambiguïté des définitions entre les partenaires (sommes-nous encore amis ? Plus ? Qu’en est-il de notre relation ?), la complexité de la situation, la perte de repères font de certains premiers matins la situation typique de l’anomie.
 De simples détails à peine remarqués lors du premier matin pourront être matins après matins cause d’agacement, de rancœur.
 Ces détails sont souvent de simples et compréhensibles différences de « manières » d’habitudes. (Ce n’est cependant bien heureusement pas toujours le cas !)
Les premiers matins sont donc devenus des moments cruciaux dans la construction d’une histoire conjugale, qu’ils soient
« grinçants » ou qu’ils soient synonymes de « coup de foudre décalés. »

Publié dans:Liens |on 30 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Ce dimanche à 3 heures du matin….

251009103.jpg

Ce dimanche, 30 octobre 2011, à 3 heures du matin,aura lieu le passage à l’heure d’hiver. Nous devrons retirer 60 minutes à l’heure légale. Il sera alors 2 heures.Chaque année, au printemps et à l’automne se pose l’éternelle question d’avancer ou de reculer la pendule pour passer à l’heure d’été ou d’hiver !
 Le changement s’effectue dans la nuit du samedi au dimanche dans l’ensemble des pays de l’union européenne depuis 1998.
Le premier a avoir évoqué le changement d’heure est Benjamin Franklin au 18ème siècle.
Mais cela reste sans réponse.
Mais l’idée est reprise deux siècles plus tard par William Willet qui milite contre le gaspillage de la lumière.
Le changement d’heure a donc été créé pour économiser l’énergie.Le premier pays à avoir adopté ce changement est l’Allemagne suivie de près par l’Angleterre, l’Italie et l’Irlande. Le changement d’heure a été instauré en France à la suite du choc pétrolier de 1974.
 Depuis 1998, les dates de changement d’heure ont été harmonisées au sein de l’Union européenne.
Dans tous les pays membres, le passage à l’heure d’été s’effectue le dernier dimanche de mars et le passage à l’heure d’hiver, le dernier dimanche d’octobre.
Le passage à l’heure d’été aura lieu dimanche 25 mars 2012 à 2 heures du matin.

Publié dans:Liens |on 30 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Faites-le chaque matin et chaque soir…!

b7a3ef308e364b69908bbb36b5e11b25.jpgf.jpg

« Je le fais chaque matin et chaque soir !!
Oui, chaque matin et chaque soir, je remercie l’Univers de ce qu’il m’apporte chaque jour.
Oh rassurez-vous, inutile d’aller chercher bien loin.
Vous aussi, vous trouverez de quoi remercier l’Univers chaque jour.
Par exemple, vous pouvez lui remercier pour le soleil qui brille, vous pouvez lui remercier d’avoir un toit sur votre tête, d’avoir une compagne avec qui vous vous entendez bien, d’avoir des enfants en bonne santé, d’avoir de vrais amis, d’avoir une voiture en état de marche, d’avoir un chien fidèle, d’avoir la chance de vivre là où vous en avez envie, de pouvoir vous émerveiller rien qu’en regardant une fleur, vous pouvez remercier l’Univers d’avoir un emploi, de pouvoir manger à votre faim, d’avoir un ordinateur qui vous donne la possibilité de visiter le monde, ….. vous pouvez trouver des centaines, voire des milliers de choses pour lesquelles remercier l’Univers.
Faites-le chaque matin et chaque soir. J’insiste, c’est vraiment TRES important.
Soyez dans un état de gratitude vis-à-vis de l’Univers.
Tout n’est peut-être pas encore parfait à ce jour ,mais n’oubliez pas que grâce à votre volonté et à la loi d’attraction (et d’autres petites choses que je découvre encore), vous allez pouvoir créer votre vie à partir du moment où vous l’aurez décidé.
Le fait d’être ainsi dans un état de gratitude va vous permettre de mettre de côté toutes vos idées négatives, vos mauvaises vibrations.
N’oubliez pas que le positif attire le positif.
C’est assez simpliste comme façon de dire les choses, mais je souhaite que tous puissent réellement comprendre à quel point c’est important.
Je suis en train de découvrir des choses incroyables au sujet de la loi d’attraction.
Comme quoi, on ne sait jamais tout et surtout on n’en sait jamais assez.
Avant de semer dans votre jardin, ou l’agriculteur dans son champ, vous préparez votre terre !
Vous labourez, vous bêchez, vous enlevez les mauvaises herbes, vous mettez de l’engrais (naturel!!).
Bref, il ne vous viendrait pas à l’idée de semer ainsi n’importe comment !
Et lorsque vos semis sont faits, vous continuez de veiller sur eux.
Vous arrosez, vous enlevez les mauvaises herbes qui poussent entre vos fleurs ou vos légumes.
Vous êtes attentifs à ce que vous avez semé.
Votre esprit, votre cerveau sont exactement pareils !!!
Comment voulez-vous y semer des graines intéressantes si votre esprit est plein de mauvaises herbes ?
Nettoyez votre esprit et pour cela, éliminez les pensées négatives en les remplaçant pas des pensées de GRATITUDE. Faites-le chaque matin et chaque soir. Remerciez l’Univers pour ce qu’il vous apporte, vibrez POSITIF !
C’est vraiment, vraiment, vraiment très important !! »

(Paulette PIELQUIN)

Publié dans:Liens |on 29 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Le matin, quand tu as de la peine à te lever…

decrocherlalune.jpg

« Le matin, quand tu as de la peine à te lever, voici la réflexion que tu dois avoir présente à l’esprit : «Je me lève pour faire mon oeuvre d’homme ; je vais remplir les devoirs pour lesquels je suis né et j’ai été envoyé en ce monde.
Pourquoi donc faire tant de difficultés ?
 Ai-je été créé pour rester ainsi chaudement sous des couvertures ?
 - Mais cela me fait plus de plaisir !
- Es-tu donc né pour le plaisir uniquement ? N’est-ce pas au contraire pour toujours travailler et toujours agir ?
Ne vois-tu pas que les plantes, les oiseaux, les fourmis, les araignées, les abeilles concourent, chacune dans leur ordre, à l’ordre universel ?
Et toi, tu refuserais d’accomplir tes fonctions d’homme !
Tu ne t’élancerais pas avec ardeur à ce qui est si conforme à ta nature !
- Mais, diras-tu, il faut bien que je me repose.
 - D’accord ; le repos est nécessaire ; mais la nature a mis aussi des bornes à ce besoin, comme elle en a mis au besoin de manger et de boire.
 En cela pourtant, tu vas au-delà des bornes, et tu dépasses ce qu’il te faut.
 Au contraire, quand tu agis, tu n’en fais pas autant ; et tu restes en deçà de ce que tu pourrais faire.
Cette négligence tient à ce que tu ne t’aimes pas sérieusement toi-même ; car autrement tu aimerais ta nature.
Ceux qui aiment réellement l’art spécial qu’ils cultivent se dessèchent sur les oeuvres que cet art leur inspire, oublieux du boire, oublieux du manger.
Et toi, tu apprécies ta propre nature moins que le tourneur n’apprécie l’art du tour, moins que le danseur n’apprécie l’art de la danse, moins que l’avare n’apprécie son argent, ou le glorieux, sa vaine gloire !
Quand tous ces gens-là sont à leur ardent labeur, ils songent moins à manger ou à dormir qu’à avancer l’oeuvre dont ils s’occupent si passionnément.
Et toi, tu trouves les devoirs que la société impose à ses membres moins importants et moins dignes de tes soins ! »
(Marc-Aurèle – Pensées pour moi-même,Livre V)

Publié dans:Liens |on 29 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Ce matin dans la salle de bain…

60be07dba1d11f2aab.jpg

« Ce matin dans la salle de bain, lieu propice à la
réflexion je me suis posé la question sur mes
relations avec les autres.
Sur ces belles rencontres que l’on fait dans
une vie, comment par quel jeu,
(mais le signifiant est certainement « JE »)
est-ce de mon fait, du fait de l’autre, des deux ?…
Par exemple avec mon ophtalmo,
(« mon » pas dans le sens de possessif)
avec lui je parle, de photos, de littérature, du midi
que nous connaissons bien tous les deux,
de souvenirs d’enfance…
Avec mon gynéco autre histoire, j’ai été à l’origine
de l’achat de sa maison, alors là aussi les
conversations sont assez peu banales…
Avec mon ex psy nous sommes devenus amis,
pas anodin non plus…
car s’il y a une personne qui sait tout de moi,c’est bien lui !
Mon généraliste est un copain …
Mes clients m’invitent à dîner chez eux,  les
hommes sont aux fourneaux alors que nous les
femmes nous papotons,
pour la plupart ils exercent des professions libérales…
Mes ami/es de longue date sont souvent des
rencontres de voyages, ou des personnes qui
ont partagé des moments de ma vie professionnelle.
Quand je suis en séminaire c’est  avec l’invité celui
qui partage son savoir que je pique des crises
de fou rire et  que j’ai des discussions enflammées…
Et sur le blog, c’est pareil, j’ai fait et je fais de si
belles rencontres, des moments de partage si forts…
Alors ma question est-ce vous ?
Est-ce moi qui provoque ces rencontres ?…
Pour ma part, je sais que j’aime laisser
des traces, comme mes pas dans le sable ! »
http://malcontenta.blog.lemonde.fr/a-propos/

Publié dans:Liens |on 29 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Comme au premier matin du monde…

L’aube argentée se lève, tirant lentement du sommeil la ville encore emmitouflée dans son écharpe de brume. L’air a la fraicheur douce des premiers matins du monde…

1.jpg2.jpg

Photos – Georges Pragnon(France)

3.jpg4.jpg7.jpg

Publié dans:Liens |on 29 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

Le premier matin du monde

1344352.jpg

Dans l’infini du ciel,
Sur quelques accords de musique,
Le jour se lève.
Le premier matin du monde s’éveille.
La pureté s’épanouit,
L’infime moment
Qui vous enchante
C’est l’instant présent
Toujours attendu, jamais pareil.

Ginette Renaud

Publié dans:Liens |on 29 octobre, 2011 |Pas de commentaires »
12345...7

waxsozo |
fannymatob blog |
journalfanscomics |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Miss M (as mind)...
| INFO STARS
| Spiritualité - Philosophie ...